Centre de consultation et de formation en aromathérapie




Aromathérapie

Présentation et définition

L'histoire et l'évolution
Procédés de fabrication
Aromathérapie et autres thérapies
Questions-réponses
Les huiles essentielles
Les plus utilisées
Classement par ordre alphabétique
Classement par famille
Classement par pathologie
Classement par type d'émotion
Classement par pays
Classement par saison
Précautions et indications
Modes d'application
Synergies d'huiles essentielles
Les huiles végétales
Présentation et fabrication
Classement des huiles végétales
Les hydrolats
Présentation et fabrication
Classement des hydrolats







Marjolaine à coquilles (ou marjolaine des jardins)

Retour à la liste



Nom latin: Origanum majorana
Partie distillée: Fleurs
Principes biochimiques: Monoterpénols.


Histoire et présentation: Déjà présente et utilisée au temps de l'Egypte des pharaons, la marjolaine à coquilles couronnaient plus tard la tête des jeunes mariés au temps des Grecs et des Romains. Originaire d'Afrique du nord, la marjolaine à coquilles est une plante vivace odorante qui pousse principalement dans le bassin méditerranéen.

Les points forts de la marjolaine à coquilles: La marjolaine à coquilles est principalement utilisée pour équilibrer le système nerveux. Elle est d'un grand secours pour tous les troubles d'origine nerveuse.

Indications thérapeutiques traditionnelles: Hypertension, difficultés respiratoires, tachycardie, douleurs à l'estomac, aérophagie, flatulences, crampes et contractures musculaires.

Indications énergétiques: Anxiété, stress, insomnies, excitation, obsession.

Voies d'administration par pathologie:

  • Pour les troubles nerveux: Par voie interne, deux gouttes de marjolaine à coquilles dans une cuillère à café de miel, d'huile d'olive ou sur une sucre.
  • Anxitée, stress: Mélanger 4 gouttes de marjolaine à coquilles dans une demi cuillère à café d'huile végétale (noisette, jojoba) puis masser les mains, la face interne des poignets et le plexus solaire.
  • Crampes musculaires: Mélanger 4 gouttes de marjolaine à coquilles dans une demi cuillère à café d'huile végétale (noisette, jojoba, arnica) puis masser sur la zone concernée.

Contre-indications:

Déconseillé chez les femmes enceintes pendant les trois premiers mois de la grossesse.

Irritation cutanée possible à l'état pur, il est préférable de diluer l'huile essentielle de marjolaine à coquilles dans une huile végétale (50%).



Aromathérapie pour tous - Centre de consultation et de formation en aromathérapie - Plan du site - Contact